La compagnie haïtienne Petrogaz-Haïti S A a lancé le vendredi 19 juin dernier les activités d'exploration de recherches d'hydrocarbures en Haïti. Les explorations ont débuté à Ganthier (Ouest), a déclaré le président directeur général de Petrogaz-Haïti, Fred Elusma annonçant des activités prochaines à la Gonâve et la Presqu'ile du Sud.

Petrogaz-Haïti est associée à la firme Trinidadienne, Caribbean Well Service Company Limited, qui a la charge de l'aspect technique de l'opération. Les Trinidadiens détiennent une bonne expertise dans ce domaine dans la caraïbe.

Le projet devrait avoisiner les 81 millions dollars américains, a dit M. Elusma qui se dit prêt à accueillir de nouveaux investisseurs.

Les techniciens doivent identifier des sites d'exploitation de gaz, de pétrole et de gaz naturel, a laissé entendre le Directeur Général du Bureau des Mines et de l'Énergie (BNE), Ludner Remarais.

Il révèle que la firme a obtenu le permis d'exploration parce qu'elle avait prouvé qu'elle disposait de la capacité technique et financière pour réaliser les travaux.

Les responsables du BME ont signé un protocole d'accord avec les responsables de cette firme. Ce protocole d'accord a obtenu la non-objection de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA), a expliqué M. Remarais. Dans le même temps, une convention a été signée entre l'état haïtien et la compagnie. Cette convention a été paraphée au nom de l'état par deux ministres en charge du secteur de l'exploitation des mines.

Le directeur du BME assure que d'autres étapes de la procédure légales doivent être réalisées. Il fait état entre autres de la ratification du document par le Parlement.

Le Parlement haïtien est dysfonctionnel depuis janvier 2015.

" Si l'exploration aboutit à des résultats concrets et positifs, l'état accordera un permis d'exploitation", a indiqué M. Remarais.

LLM / radio Métropole Haïti