L'ex sénateur Moise Jean Charles, secrétaire général de Pitit Dessalines, recommande une modification du calendrier électoral afin de favoriser l'organisation des élections. Il préconise l'organisation du premier tour des législatives et de la Présidentielle le 25 octobre 2015.

Dans le calendrier électoral les législatives devraient être réalisées le 9 août.

Selon M. Jean Charles les partis politiques et le Conseil Electoral Provisoire (CEP) pourraient mettre à profit les 2 mois pour mieux préparer le scrutin.

Il soutient que des élections à deux tours seraient moins onéreuses pour les formations politiques faisant valoir que les partis ne peuvent réaliser des dépenses pour trois tours de scrutins après avoir mobilisé des fonds importants pour l'inscription des candidats. Seuls les partis proches du gouvernement, pouvant obtenir des fonds de plusieurs sources, pourraient supporter trois tours de scrutins, dit-il.

Le candidat à la présidence de Pitit Dessalines assure que cette modification permettrait à l'organisme électoral de réaliser des économies de l'ordre de 32 millions de dollars. Il s'agit d'une porte de sortie pour le gouvernement et les autorités électorales confrontés à l'insuffisance des ressources financières pour l'organisation des élections.

M. Jean Charles a une fois de plus accusé les représentants de la communauté internationale d'avoir conditionné le financement du scrutin à son exclusion du processus électoral.

Un budget de 55 millions de dollars a été transmis par l'organisme électoral au gouvernement. Toutefois 38 millions de dollars seraient déjà disponibles dans le basket fund géré par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

LLM / radio Métropole Haïti