Le Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN), a adopté en début de semaine des dispositions afin de renforcer les dispositifs sécuritaires à Port-au-Prince et au Cap Haïtien. 15 véhicules (pick up) et 20 motocyclettes seront livrés la semaine prochaine à des unités de police de la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Dans le même temps, 30 policiers supplémentaires seront déployés à proximité de la CODEVI à Ouanaminthe et à l'entrée de la commune de CARACOL.

Le transfert de l'ex directeur départemental du Nord, Vladimir Paraison, a Port-au-Prince s'inscrit dans le cadre des nouvelles dispositions sécuritaires. Le chef de la Police, Godson Aurélus, avait indiqué au journal Miami Herald que l'ex directeur départemental de l'ouest Michel Ange Gédéon n'avait pas obtenu les résultats escomptés sur le plan sécuritaire dans les rues.

Lors de la réunion du 6 Mai 2014 les membres du CSPN ont analysé un nouveau plan de sécurité pour la région métropolitaine de Port-au- Prince qui comprend les communes de Port-au-Prince, Carrefour, Delmas, Tabarre, Croix des Bouquets, Pétion ville et Cité Soleil.

Le directeur départemental de l'Ouest dispose du plus important effectif, soit 2673 agents au sein de la PNH. Le CSP était insatisfait des actions de M. Gédéon pour renforcer les commissariats placés sous son commandement et la présence policière dans les rues de Port-au-Prince.

Au cours de ces derniers jours plusieurs actes de violence dont le cambriolage d'une maison de transfert a Carrefour ont été enregistrés.

LLM / radio Métropole Haïti