Les villes côtières du nord du pays font face à un risque sismique élevé car elles sont situées le long de la faille active dite « Septentrionale », responsable du séisme de magnitude 8 de 1842.

Le développement économique et urbain dans les villes du nord du pays s'est réalisé sans considération pour la menace sismique.

Le développement économique et urbain dans les villes du nord du pays s'est réalisé sans considération pour la menace sismique. La densité de la population a augmenté considérablement et de nombreux bâtiments non conçus pour résister aux tremblements de terre, se sont vus ajouter des étages supplémentaires, augmentant leur vulnérabilité.

Le Gouvernement haïtien a identifié le Nord comme l'un des pôles de développement prioritaires du pays en termes d'activité industrielle, touristique et agricole.

La durabilité de ces investissements dépend d'une stratégie adéquate pour réduire l'impact des risques naturels - en particulier des séismes - sur le développement économique et sociale.

L'objectif général de ce projet est de réduire la vulnérabilité des départements du Nord-est, Nord, et Nord-Ouest face à la menace sismique en renforçant la résilience des infrastructures et des populations.

Consulter le Plan de Prévention Séisme pour le Grand Nord:

http://www.ht.undp.org/content/haiti/fr/home/operations/projects/crisis_prevention_and_recovery/plan-de-prevention-seisme-pour-le-grand-nord-dhaiti/

Source : PNUD Haïti