Transporter 3.000 Port-au-Princiens par heure et par trajet dans des télécabines, tel est le pari que se propose de relever la compagnie française POMA et contribuer ainsi à la résolution des problèmes de transport public dans la capitale.

Élaboré en 5 phases, a-t-on appris, le Métro Câble aura 2 stations de deux types avec une distance approximative de 1500m. Avec une capacité de 8 passagers assis et 2 debout, le métro est fixé à un câble en mouvement circulant entre les stations.

A l'arrivée en station les cabines se débrayent du câble et ralentissent pour permettre le débarquement et l'embarquement de passagers. Avec une fréquence d'un trajet pour chaque 12 secondes, le système peut transporter 3000 personnes par heure et par trajet.

Présenté au Ministère de l'Économie et des Finances (MEF) ce 13 Mars 2014, ce système de transport était surtout implanté dans des stations de sports d'hiver, dans des parcs d'attractions ou dans des lieux permettant d'accéder à des panoramas.

Son utilisation dans le transport urbain, là où le métro ne peut s'implanter, a commencé il y a une dizaine d'années, et depuis,la compagnie a installé plus de sept mille systèmes dans plus de soixante-treize pays, transportant huit millions de passagers chaque heure. Plusieurs pays en disposent, comme la Colombie avec le MetroCable à Medellín, Taïwan dans la capitale Taipei, Tianmenshan, en Chine dans le parc national du Zhangjiajie, Roosevelt Island au cœur de Manhattan à New York, entre autres.

Poma, ou officiellement Pomagalski, est une entreprise française conceptrice de solutions de transport par câble.

Le transport par câble désigne tout système de transport guidé dans lequel les véhicules, notamment les cabines, sièges ou agrès, sont mus par l'intermédiaire d'un câble.

HA/radio Métropole Haïti

Crédit photo : Ministère de l'Économie et des Finances (MEF)