Sur une liste de 200,000 apatrides, seulement 22,689 "rescapés" pourront se prévaloir de la citoyennneté dominicaine. Les 187,223 apatrides restants auront à choisir entre le statut de résident et la déportation.

Roberto Rosario, président de la Junte Centrale Électorale (JCE), avait les mains moites et tremblantes d'émotion, au moment de donner les premiers résultats de l'opération d'épuration du Registre d'état civil : seulement 22,689 dossiers agréés sur une liste de 209,912.

"Nous n'avons trouvé que 29,455 Dominicains fils d'étrangers en situation régulière, qui correspondent à 98 nationalités et de ce nombre 22,689 sont des descendants de résidents étrangers d'origine haïtienne ».

Des 9,5 millions d'habitants dominicains, 209,912 sont des descendants haïtiens, selon la première enquête nationale sur les immigrants réalisée par le Bureau de statistique avec l'appui du Fonds de Population des Nations Unies et l'Union Européenne.

HA/radio Métropole Haïti