Des représentants de 27 entreprises publiques et privées ont pris part hier au coup d'envoi de la première édition du salon de l'emploi pour les handicapés.

Le secrétaire d'état à l'intégration des personnes handicapées, Gerald Oriol a indiqué que l'intégration des handicapés sur le marché du travail est une obligation pour le progrès de la société. Il souligne que les handicapés sont confrontés de manière disproportionné à la dure réalité de ne pas pouvoir integré le marché du travail en Haïti.

En outre des préjugés et stéréotypes empêchent à cette catégorie de citoyen de trouver pleinement leur place dans la société. Le gouvernement veut favoriser une société inclusive et respectueuse des droits des personnes vivant avec un handicap, a insisté M. Oriol.

Le secrétaire d'état a salué la participation de plusieurs entrepreneurs au salon ce qui prouve dit-il leur engagement à la création d'une nouvelle Haïti.

Plus de 150 personnes vivant avec un handicap avaient participé à la première édition de ce salon réalisé sous le patronage de la Présidence et de la Primature. Carl Jean Louis, chef de cabinet du Premier Ministre, affirme que le gouvernement veut implémenter les politiques publiques visant une plus grande inclusion sociale. Le gouvernement veut encourager les acteurs économiques sur l'application de mesures non discriminatoires. Il est inacceptable qu'une catégorie de professionnels soit rejetée au second plan à cause d'une déficience a martelé M. Jean Louis.

Récemment le Premier Ministre Lamothe avait exhorté les ministres à recruter au moins une personne vivant avec un handicap dans leurs départements respectifs.

LLM / radio Métropole Haïti