Le Premier Ministre haïtien Laurent Lamothe salue le rôle de la Banque Mondiale (BM) dans les efforts de reconstruction. Il révèle que la Banque Mondiale finance 16 projets sur l'ensemble du territoire à hauteur de 300 millions de dollars.

En plus de ce portefeuille un accord de don de 125 millions de dollars a été paraphé mardi par la ministre des finances, Marie Carmelle Jean Marie et le président de la Banque Mondiale, Jim Jong Kim.

M. Lamothe assure que durant sa visite de M. Kim s'est engagé à accélérer le processus de décaissement des fonds nécessaires à la réalisation des projets indispensables à l'amélioration des conditions de vie de la population. Le chef du gouvernement et le président de la Banque Mondiale ont annoncé la création d'un task force, devant élaborer un cahier de charge pour que les décaissements puissent être réalisés de manière célère.

Dans le même temps, le gouvernement haïtien et la Banque Mondiale ont convenu d'augmenter l'enveloppe des ressources réservées aux investissements par l'IFC.

De son coté, le président de la Banque Mondiale, Jim Jong Kim, qui a bouclé sa visite de deux jours a dressé un bilan positif des actions du gouvernement dans le cadre de la reconstruction. Il affirme avoir discuté avec le chef de l'Etat et le Premier Ministre de la nécessité d'accorder une plus grande importance au secteur privé.

M. Kim a eu des rencontres avec des entrepreneurs haïtiens et s'est réjoui de leur détermination à œuvrer en vue de la création d'emplois.

Le gouvernement manifeste un intérêt dans l'élargissement du secteur privé assure M. Kim qui se réjouit également de l'engagement des autorités pour la justice sociale. Des programmes de santé et d'éducation seront étendus sur l'ensemble du territoire, ajoute t-il.

LLM / radio Métropole Haïti