Le porte-parole de la présidence, Lucien Jura a indiqué, dans une interview accordée à Radio Métropole, que l'exécutif est préoccupé au plus haut point par les manifestations anti-gouvernementales organisées à travers certaines villes du pays pour dénoncer la cherté de la vie.

Estimant que ces mouvements de protestations sont justes et légitimes, Lucien Jura a pourtant précisé que le président Michel Martelly est d'autant plus conscient du taux élevé de chômage et la précarité dans laquelle vit la majorité des Haïtiens.

Par ailleurs, le porte-parole de la présidence a affirmé que le gouvernement s'est déjà attaqué à la problématique de la cherté de la vie en mettant sur place une commission pour la stabilisation des prix des produits, ainsi qu'une autre chargée de refondre la législation des affaires.

« En faisant passer le temps de la création d'entreprise de 3 mois à 10 jours, cela prouve que l'Etat haïtien a la volonté de réduire le taux de chômage dans le pays et de favoriser la création d'emploi », a expliqué Lucien Jura.

Apres avoir rappelé les mesures adoptées par l'exécutif pour satisfaire les revendications relatives à la cherté de la vie, Lucien Jura a invité les protestataires à exercer leurs droits de citoyens en évitant toute forme de manipulation qui mènerait à la violence.

G A/ Radio Métropole Haïti