Les autorités haïtiennes se réjouissent des résultats obtenus un mois après le début des opérations de la task force mise en place pour lutter contre la contrebande, la corruption et le blanchiment d'argent. Le Premier Ministre haïtien Laurent Lamothe a indiqué que les recettes fiscales ont augmenté de 1 milliards de gourdes au cours du mois de juillet 2012.

Faisant remarquer qu'il s'agit d'une grande première pour les autorités fiscales M. Lamothe a salué les efforts consentis par l'équipe dirigée par Antoine Athouriste, directeur de l'unité de Lutte contre la corruption (ULCC). 163 véhicules transportant des marchandises de contrebande ont été saisis par les 17 équipes mixtes repartis dans plusieurs points stratégiques. Des agents de l'ULCC, de l'Ucref, de la Douane, de la DGI et de la police nationale sont membres de ces équipes qui interviennent pour barrer la route aux contrebandiers.

Le colonel Athouriste assure que les opérations sont réalisées spécifiquement à Ganthier, à Morne Cabri, à Source Matelas et Brache. Chaque brigade compte 9 agents représentants les institutions impliquées dans cette croisade contre la corruption. Les agents sont autorisés à se rendre dans les locaux des entreprises afin de vérifier la détention des documents légaux tels patentes indispensables pour les opérateurs économiques.

Le Premier Ministre Lamothe n'entend pas s'arrêter en si bon chemin. Il révèle que des barrières métalliques ont été placées en plusieurs endroits de la ligne frontalière. L'objectif visé par M. Lamothe est clair. Il veut conquérir l'indépendance financière.

Le Premier Ministre a rappelé à maintes reprises que les pertes enregistrées par le Trésor public dans la contrebande et l'évasion fiscale entrainent une dépendance vis-à-vis de l'aide externe.

LLM / radio Métropole Haïti