Le directeur de l'unité de lutte contre la Corruption, Antoine Atouriste informe que le comité interinstitutionnel de lutte contre la contrebande, la fraude fiscale, le blanchiment et la corruption, donne des résultats positifs a seulement un mois de sa mise en place.

Selon un communiqué de presse de l'ULCC, les actions entreprises par le comité du 1er au 30 juillet ont permis à la DGI de collecter 1.2 milliard de gourdes pour le mois de juillet en 2012. Alors qu'en 2011 les recettes étaient de 913 millions. Ce qui implique une augmentation de 34, 7%.

Quant à l'administration générale des douanes, ses recettes accusent un accroissement de 500 millions de gourdes passant pour le mois de juillet 2012 de 1.8 milliard à 2,3 milliards de gourdes.

De l'avis du directeur de l'ULCC, cette démarche s'inscrit dans le cadre de la politique de « tolérance zéro » contre la corruption et la contrebande initiée par le gouvernement de Laurent Salvador Lamothe en vue non seulement d'augmenter les recettes fiscales au bénéfice du pays et aussi de mobiliser les ressources du trésor public afin d'apporter un mieux être à la population haïtienne.

GA/ Radio Métropole Haïti