Les parlementaires haïtiens se réuniront en assemblée nationale ce lundi 14 mai 2012 afin de boucler la première session de cette année législative.

Les députés ne pourront pas réellement partir en vacance pendant un mois puisqu'ils seront convoqués en session extraordinaire par le chef d'Etat. Le président Michel Martelly devra inviter les élus de la chambre basse à ratifier la politique générale et le gouvernement de Laurent Lamothe, ultime étape avant l'entrée en fonction du nouveau gouvernement légitime.

Le président de la chambre basse, Levaillant Louis Jeune, avait tenté vainement vendredi dernier de tenir une séance afin d'éviter une convocation à l'extraordinaire. Cependant les députés membres de la majorité supportant le Premier Ministre n'étaient pas parvenus à une entente en ce qui concerne la formation du gouvernement.

C'est le président de la chambre basse qui a provoqué la controverse au sein du groupe majoritaire en exigeant la présentation suivant les prescrits constitutionnels de tous les membres du cabinet ministériel.

Des désaccords ont surgi notamment en ce qui a trait au retrait de Kelly Bastien. L'ex sénateur était pressenti pour occuper le portefeuille de l'Environnement. Plusieurs députés avaient dénoncé ce qu'il qualifie de revirement de l'exécutif.

Dans le même temps certains députés du groupe majoritaire avaient envisagé de protester contre la nomination de Ralph Théanot au poste de chargé des relations avec le Parlement.

La grogne des parlementaires avait provoqué une politique de chaise vide. Le président de la chambre basse a révélé que les députés, présents sur la cour , avaient refusé de d'entrer dans la salle de séance en guise de protestation. Levaillant Louis Jeune devra attendre la convocation en session extraordinaire afin de fixer une date pour la tenue de cette séance de ratification de la politique générale du Premier Ministre Lamothe.

LLM / radio Métropole Haïti