Le leader du KID Evans Paul, qualifie de farce les dénonciations de l'exécutif en ce qui concerne un éventuel complot visant à déstabiliser le président Michel Martelly.

Evans Paul conçoit très mal que les dirigeants haïtiens puissent se laisser manipuler par les autorités dominicaines dans le cadre d'un conflit interne.

M. Paul lance une mise en garde à l'équipe en place contre toute tentative de menacer la liberté d'expression dans le pays.

Par ailleurs, le dirigeant du KID qualifie de honteux le vote des sénateurs en faveur du premier ministre désigné Laurent Lamothe.

L'ancien maire de la capitale, conteste l'éligibilité de M. Lamothe arguant que le ministre des affaires étrangères n'a pas résidé dans le pays pendant 5 ans comme l'exige la constitution de 1987 et que des doutes continuent de peser sur sa nationalité.

EJ/Radio Métropole Haïti