Le coordonnateur général de l'Organisation du Peuple en Lutte (OPL), Sauveur Pierre Etienne, minimise les incidents enregistrés à Lascahobas (Plateau Central ) hier à l'occasion de la présentation du Plan Stratégique de Sauvetage National.

M. Pierre Etienne assure que la rencontre a pu se dérouler normalement avec la participation de plus de 300 représentants du parti dans les différentes régions du pays. Selon M. Pierre Etienne les manifestants présents avaient des motivations politiques différentes de l'accès à l'énergie électrique.

Le Plan présente le projet de société et la vision du parti OPL dans plusieurs aspects tels la refondation de l'état et la mise en place des appareils répressifs de l'état. Les dirigeants de l'OPL ont lancé en cette occasion de grandes activités de promotion du plan stratégique. M. Pierre Etienne a également réitéré la détermination de son parti à collaborer avec d'autres partis dans la lutte pour recouvrer tous les attributs de la souveraineté.

Plusieurs sénateurs dont Francisco de La Cruz, Anick Joseph, Anacacis Jean Hector et Melius Hypolite étaient présents à cette rencontre. D'autres personnalités dont l'ex sénateur Rudolph Boulos avaient également pris part à cette rencontre.

Nous avons décrété le 7 février 2012 début de l'ère des lumières, du changement et du renouveau en Haïti, a insisté M. Pierre Etienne. Des manifestants avaient accusé le sénateur De La Cruz d'inaction dans le cadre des efforts d'électrification de la ville de Lascahobas. Les manifestants exigent que les pilonnes et autres matériels nécessaires au transport de l'énergie électrique soient installés le long de la route Mirebalais – Lascahobas.

En dépit du climat de tension aucun incident grave n'a été enregistré au cours de cette journée de protestation. Des barricades de pneus enflammés avaient été érigées afin d'empêcher la circulation automobile dans la zone.

LLM / radio Métropole Haïti