Le Président de la République, Michel Joseph Martelly, et son homologue vénézuélien Hugo Chavez ont signé, ce 5 Février, un accord-cadre de coopération visant à accroitre l'aide du Venezuelienne à Haïti.

Selon un communiqué de la présidence haïtienne le Venezuela va augmenter d'avantage son aide à Haïti, au-delà du Fonds Petro Caribe déjà robuste et généreux, et autres formes d'assistance bilatérale et multilatérale offertes par le Venezuela.

La signature de ce document qui fait suite à la réunion bilatérale tenue le vendredi 3 Février entre les deux dirigeants, permettra d'augmenter l'aide du Venezuela de façon drastique, et comprendra la coopération, les crédits et l'investissement direct dans les domaines de l'agriculture, la production, le développement industriel, l'énergie et le tourisme entre autres.

Le Venezuela, à travers son accord de coopération avec la Chine, va également ouvrir plusieurs magasins électroménagers en Haïti afin de vendre des produits (réfrigérateurs, radios, panneaux solaires, fours électriques) à des prix réduits et subventionnés à la population. L'accord prévoit de fournir un financement à la population haïtienne pour faciliter l'accès à ces produits.

Cet accord vise aussi la création de coentreprises pour travailler dans les secteurs de l'agriculture, créer des emplois, augmenter la capacité de la production agricole, à travers laquelle Haïti fournira la main d'œuvre et la terre, et le Venezuela la technologie, l'équipement ainsi que le crédit aux agriculteurs. En outre, le Venezuela travaillera également avec des compagnies privées pour les encourager à venir investir en Haïti.

A l'occasion de ce sommet de l'ALBA, les pays membres se sont entendus pour renforcer la coopération avec Haïti par l'intermédiaire d'un « plan spécial » pour Haïti. « Il est de la responsabilité des pays de l'Amérique latine de rester unis pour aider Haïti », a dit le Président Chavez. La coopération accrue entre l'ALBA et Haïti comprendra les investissements, la coopération technique et la formation dans les domaines de la santé, l'éducation, l'énergie, la production agricole et les infrastructures.

Dans le but d'aller de l'avant avec ce plan, il a été convenu que les Ministres des Affaires Etrangères des pays membres de l'ALBA tiennent une séance de travail de deux jours afin d'élaborer un plan de travail détaillé pour cette nouvelle coopération. Cette séance de travail sera organisée dans la ville historique et touristique de Jacmel les 2 et 3 Mars prochains.

Haïti recevra cette assistance en préservant son statut de pays observateur au sein de l'ALBA a indiqué la présidence.

EJ/Radio Métropole Haïti