Le directeur du Bureau des Mines et de l'Energie (BME), Dieuseul Anglade, réfute les rumeurs faisant état de l'activité d'un volcan dans la commune de Carrefour. Les spécialistes haïtiens écartent la thèse d'éruption volcanique soulignant que la température du sol dans le quartier de Lamentin à Carrefour, n'avoisinait que les 35 degrés centigrades. La température d'un volcan est de plusieurs milliers de degrés insiste le directeur du BME qui émet l'hypothèse de la combustion de méthane enfouis sous le sol.

L'ingénieur Anglade et son adjoint, ing. Claude Prepti, qui s'etaient rendus sur place, estiment qu'il pourrait s'agir de combustion de méthane, produit par la décomposition de matières se trouvant dans une fosse septique. Les spécialistes du BME ont constaté que la fosse en question n'était pas pourvu de tuyaux de dégagement ce qui peut contribuer à une forte compression des gaz. Interrogé sur la combustion, M. Anglade révèle qu'une cuisine était aménagée sur la fosse.

Intervenant à la rubrique « Le Point sur le 100.1 « de radio Métropole, M. Anglade a mis en garde contre la panique soulignant que la situation n'est pas alarmante. Il estime que la température du sol devrait baisser au cours des prochaines heures et revenir à la normale au moment de l'épuisement du méthane.

La fumée provenant du sol avait provoqué la panique des résidents du quartier de Lamentin. Les habitants avaient estimé qu'un volcan avaient repris son activité dans la zone.

En ce qui a trait aux risques d'éruption volcanique, M. Anglade assure qu'ils sont minces. Tous les volcans d'Haïti sont éteints depuis plusieurs millions d'années, précise t-il.

LLM / radio Métropole Haïti