Le président de la société haïtienne d'Ophtalmologie, Dr. Frantz Large, attire l'attention sur la nécessité d'une prise en charge des soins de santé par l'Etat. En raison de la complexité des soins oculaires, Dr. Large annonce que la société haïtienne d'ophtalmologie offre une assistance aux couches défavorisées pour le diagnostique précoce du glaucome. Il faut une socialisation des soins sanitaire, martèle t-il.

Plusieurs ophtalmologues haïtiens sont impliqués dans le programme, révèle le docteur Large préoccupé par le laxisme des autorités dans le domaine des soins oculaires. Il dénonce dans le même temps l'invasion des missions humanitaires qui en certains cas ne font qu'aggraver la situation des malades. 9 sur 10 des cas de glaucome sont asymptomatiques, insiste Dr. Large rappelant que 7% de la population haïtienne sont glaucomateux.

La situation se complique chaque jour puisqu'il n'existe pas de programme de détection de cas précoce de glaucome dans les établissements scolaires, déplore le médecin. 20 % des enfants scolarisés sont confrontés à des problèmes oculaires précise t-il.

Selon les statistiques disponibles la population des non voyants en Haïti avoisine les 100 000. La Société haïtienne d'Ophtalmologie a réalisé au cours des derniers mois des progrès énormes dans le traitement des maladies dont le glaucome et la cataracte. Des interventions de la cataracte sont réalisées régulièrement et avec succès par des ophtalmologues haïtiens. En ce qui a trait au glaucome l'équipe du docteur Large pratique des interventions au laser.

D'autres interventions plus complexes telle la greffe de la cornée ne sont pas réalisées en Haïti. La société haïtienne d'ophtalmologie regroupe la quasi-totalité des 53 ophtalmologues desservant principalement la région métropolitaine.

LLM / radio Métropole Haïti