Le Conseiller Macajoux Médard nie qu'il s'apprête à démissionner suite au conflit entre le CEP et le gouvernement. M. Médard estime que le CEP devrait avoir le support de tous, pour permettre la tenue des élections. Le Conseiller Médard se refuse à indiquer la date à laquelle le scrutin devrait se dérouler.