Les responsables du Fonds international de développement agricole (FIDA) ont annoncé récemment une série de nouveaux dons et prêts estimés a 48 millions de dollars, qui visent à créer des emplois et garantir la sécurité alimentaire en Haïti, et à mettre en place des mécanismes de développement rural s'inscrivant dans la durée en République dominicaine. Le Président du FIDA, M. Kanayo F. Nwanze, effectuera la semaine prochaine des visites en République dominicaine et en Haïti afin de mieux analyser les problèmes auxquels sont confrontés les habitants des campagnes de ces deux pays.

M. Nwanze aura des entretiens avec des officiels du gouvernement haïtien dont le président Préval et le Premier Ministre Bellerive avant de visiter un projet d'intensification de la production agricole financé par le FIDA.

Dans le cadre de sa stratégie pour les 5 prochaines années le FIDA prévoit notamment de réaliser des programmes qui amélioreront l'accès au crédit, aux marchés, aux outils et à la formation. Le FIDA, deuxième principal bailleur du secteur agricole et rural, a récemment mis 18 millions de dollars américains à la disposition d'Haïti pour un nouveau projet en phase de conception et 2,5 millions pour un projet de création d'emploi et d'irrigation.

"Nous avons réagi rapidement face à la catastrophe avec un programme d'allégement de la dette et un projet concernant la création d'emplois et les ressources en eau, qui a été récemment approuvé, mais l'ampleur de ce désastre est telle qu'il faut élaborer un plan ambitieux qui ne contribuera pas uniquement à répondre aux besoins immédiats du pays – nourriture, eau, assainissement – mais visera aussi à assurer à Haïti un avenir meilleur dans cinq, 10 et 20 ans", a déclaré M. Nwanze.

LLM / Radio Métropole Haïti