La Fondation Haïti Jazz en collaboration avec Caracoli vient de mettre sur pied un fond de soutien destiné aux professionnels du monde musical, qui ont été victimes lors de la catastrophe du 12 janvier.

Dans un communiqué rendu public le 28 juin dernier, ces deux institutions ont indiqué que l'ensemble de la profession a subi les effets du séisme. Certains on été touchés directement tandis que d'autres ont été affectés. Mais tous se sont vu privés d'emploi et de ressources pendant plus de trois moi et demi, puisque les activités musicales ont été interrompues au lendemain du séisme.

Pour alimenter le fonds de soutien, Caracoli et la Fondation Haïti Jazz ont fait appel aux professionnels de la musique basés à l'étranger ainsi qu ; aux partenaires financiers qui avaient soutenu les préparatifs de la quatrième édition du festival international de Jazz de Port-au-Prince.

Selon le communiqué, la Banque de la République d'Haïti (BRH), la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL), l'ambassade des Etats Unis et l'Ambassade d'Allemagne, ont accepté de réallouer à cette entité le reliquat des fonds décaissés pour l'organisation du festival de Jazz, reporté pour 201.

« Caracoli et la Fondation Haïti Jazz continuent de chercher des fonds et de réfléchir à d'autres modalités d'aide au secteur de la musique en Haïti », conclut le communiqué.

EJ/Radio Métropole