Plusieurs centaines de personnes prenaient part ce jeudi à la manifestation antigouvernementale dans la capitale haïtienne, Port-au-Prince . Une fois de plus la manifestation a été dispersée par les forces de l'ordre aux abords du Palais National.

Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène pour repousser les manifestants qui tentaient de franchir le périmètre de sécurité. Les contestataires, qui réclamaient le départ du président Préval et le retour de Jean Bertrand Aristide ont dû vider les lieux. En réaction, ils ont lancé des pierres en direction des policiers présents.

Les protestataires ont essayé à plusieurs reprises de contourner le périmètre de sécurité établis par des unités spécialisées de la Police.

« Nous voulions tout simplement nous rendre devant le Palais Nationale pour porter nos revendications, mais les policiers à la solde du pouvoir nous en ont empêché » a indiqué l'un des manifestants visiblement en colère.

« C'est une réussite en terme de participation» a déclaré un des organisateurs, tout en déplorant la réaction des policiers.

Dans le même temps, des manifestations anti et pro gouvernementales avaient lieu aux Gonaives, dans le département de l'Artibonite.

Voir les photos de la manifestation du 25 mai : http://metropolehaiti.com/photo/img.php?id_img=1465 et 19 photos suivantes

EJ/Radio Métropole Haïti