Des Congressmans Républicains et Démocrates écrivent au Président Préval pour appeler à la tenue au plus vite des élections en Haïti. Dans cette correspondance, les Congressmans Américains mettent en garde contre tout éventuel sabotage du processus électoral. Ils reprennent également la position ferme du Conseil de Sécurité de l'ONU, pour la réalisation des élections en Haïti.