L'ONU va engager samedi le transfert de 8.000 Haïtiens vivant sur le site du Club de Golf de Pétion-Ville considéré à haut risque vers un nouveau camp construit à 20 km au nord de Port-au-Prince et pouvant accueillir jusqu'à 250.000 personnes.

Le nouveau camp, baptisé «Corail», sera installé sur un terrain de 7.500 hectares capable d'accueillir jusqu'à 250.000 personnes, a précisé Mme Hurtubise porte parole de l'OCHA, disant toutefois «douter» qu'autant de personnes choisissent de venir s'y installer.

Le nouveau camps, constitué de tentes et d'abris en bois et en tôles, disposera d'une école, de multiples douches et sanitaires, ainsi que de plusieurs services (santé, assainissement, etc.) assurés par différentes ONG.

Ce transfert est basé sur le volontariat, a tenu à préciser France Hurtubise, Les personnes concernées ont été choisies en priorité «parce que leurs tentes ou leurs bâches de plastique sont dans des endroits où il y a des risques de glissements de terrain ou d'inondations».

«Tout est en marche pour recevoir les premières personnes samedi» expliquant qu'en prévision de la saison des pluies imminente, l'ONU s'était fixé le 15 avril comme date butoir. La FAO envisage en outre de distribuer des graines pour que les sinistrés cultivent un potager, a précisé Mme Hurtubise.

Les Nations Unies ont identifié dans Port-au-Prince sept camps qui présentent de «hauts risques» pendant la saison des pluies et des ouragans.

N/ Radio Métropole Haïti