La Communauté Internationale décide d'accroître la pression sur le pouvoir lavalas en vue de la tenue rapide des élections dans le pays. Hier, plusieurs membres du Corps Diplomatique ont visités le CEP, pour s'informer de l'évolution du processus électoral. Selon les diplomates, le CEP a donné la garantie qu'il est en mesure d'organiser les élections le 9 avril et le 21 mai. Tout en réaffirmant leur plein soutien au processus électoral, les diplomates se sont gardés de prendre position dans le conflit ouvert entre le CEP et la Présidence sur les nouvelles dates choisies pour le scrutin. Cependant, les membres de la Communauté Internationale, qui ont contribué financièrement et tehcniquement à la réalisation du scrutin, affirment indispensable l'entrée en fonction du parlement le 12 juin prochain.