Jacmel

(AHP).-Les candidats de l'Organisation politique Fanmi Lavalas dans le département du Sud-Est, ont réaffirmé, lundi, leur volonté de participer aux prochaines élections législatives, municipales et locales, aux dates fixées par le Conseil Electoral Provisoire (CEP).

Ces candidats, qui s'exprimaient au cours d'une conférence de presse, ont toutefois déploré le fait que l'institution électorale ait décidé unilatéralement de reporter la date de ces joutes sans consulter préalablement le pouvoir exécutif. Ils ont également dénoncé des irrégularités enregistrées dans le processus d'inscription, et se sont plaints du fait que de nombreux citoyens du Sud-Est n'aient pu jusqu'ici retirer leur carte électorale. Ces candidats ont énuméré un ensemble de localités de ce département, dont Mabial, où les citoyens n'arrivent toujours pas à s'inscrire à la veille de la date de la fin des opérations d'inscriptions.