- Il y a beaucoup de cadavres le long de la route de Bourdon, de Delmas et bien sur de la capital.

- Certains cadavres commence à gonflés à cause de la chaleur.

- Aucun cellule de gestion de la crise n'a été mise en place.

- A Carrefour le collège Paul VI s'est effondré

- Les parcs sont transformés en campement de fortune.

- Le commissariat de police près de Saint-Louis de Gonzague à été détruit

- Avenue Christophe, le lycée Jean-Jacques Dessalines s'est effondré

- La plupart des stations service n'ont plus de carburant.

- Beaucoup de victime sous les décombres appellent encore à l'aide, mais personne n'a les moyens de les aider.

- L'Hôtel San Carlos s'est effondré, beaucoup de dominicain sont portés disparus.

- 2000 personnes sont réunis derrière le capitol, rue lamarre impasse moussin, sur 2 terrains vagues.

- Les gens remonte sur Pétionville, pensant trouvez le repos, mais aucun infrastructure pour les accueillir n'est disponible.

- Il y a des survivant au Collège Amazan rue picant