Le gouvernement haïtien annonce le décaissement de 197 millions de dollars américains pour venir en aide aux sinistrés et réaliser des projets d’infrastructures après le passage des récents cyclones. Les ministères de l’agriculture, des travaux Publics et de l’éducation auront a charge la gestion de la plus grande partie de l’enveloppe.

Au cours d’une conférence de presse, ce mardi, la première ministre Michèle Pierre Louis a indiqué que 8 milliards de gourdes (197 millions de dollars) ont été décaissés dans le cadre du programme d’urgence. Selon Mme Pierre Louis les fonds provenant du programme Pétrocaribe ont été décaissés avec l’aval du chef de l’état.

Rappelant que l’évaluation des dégâts dans les différents secteurs avait été réalisée, Mme Pierre Louis soutient que les allocations tiennent compte des priorités, " On peut décaisser ces fonds sans passer par la commission des marchés parce que l’état d’urgence a été décrété ", rappelle Michèle Pierre Louis.

La première ministre annonce que la primature, le ministère des finances et la Banque de la République d’Haïti (BRH) assureront le suivi des décaissements dans le cadre du programme. " Il y aura une exigence de rapport hebdomadaire en vue de stimuler les ministères pour éviter les retards ", insiste Mme Pierre Louis soulignant que le gouvernement devra rendre compte des dépenses au parlement.

Les ministères de la jeunesse et de la condition féminine sont appelées à jouer un rôle clé dans l’exécution du programme d’urgence. Mme Pierre Louis a promis que les jeunes et les femmes seront très impliqués dans la réalisation des différents projets.