La questure du sénat de la république envisage des mesures à l'encontre des parlementaires absentéistes de l'opposition. Jean Rudolph Joasil, sénateur issu des élections contestées du 21 mai affirme avoir déjà écrit au ministre des finances, afin qu'il puisse bloquer des fonds alloués au service des sénateurs absentéistes.

L'ancien sénateur de l'OPL a qualifié les élus du 21 mai de putchiste. Paul Denis estime que ces parlementaire ne feront pas long feu, et précise que ces sénateurs fonctionnent dans l'illégalité.