Echec des discussion entre l'Anadipp, les compagnies pétrolières et le gouvernement, sur le dossier de l'indexation de la marge de profits des représentants du secteur pétrolier. Selon les responsables des compagnies pétrolières et de l'Anadipp, le gouvernement a catégoriquement refusé d'avancer sur le terrain de l'augementation de la marge bénéficiaire.

Ces discussions convoquées par le Gouvernement, suite à l'arrêt de travail de 3 jours de l'Anadipp, n'auront duré que 4 jours au local du ministère du commerce.

Le Vice-Président de l'Anadipp se montre rassurant sur un éventuel arrêt de travail. Lesly Romain affirme que l'Anadipp et les compagnies pétrolières sont disposées à reprendre les discussions mais réclament des garanties de la part du gouvernement.