L'Organisation des Etats Américains (OEA) multiplie ses démarches en vue de dénouer la crise post-électorale. Une délégation conduite par son secrétaire général adjoint est dans nos murs depuis le vendredi 22 septembre.

Cette nouvelle mission doit passer une semaine dans la capitale haïtienne, au cours de laquelle le numéro 1 de l'OEA, Enaudi Luigi, doit rencontrer les différents protagonistes de la crise. Les discussions débuteront véritablement le lundi 25 septembre.

Dans une déclaration à Radio Métropole, M. Enaudi a précisé qu'il n' est pas en Haïti pour proposer des solutions à la crise mais il souhaite aider les différents secteurs politiques à sortir le pays de l'impasse en facilitant le dialogue.

Le secrétaire général adjoint de l'OEA a eu une première prise de contact avec les représentants du Groupe de Convergence. La Convergence Démocratique, qui regroupe les principaux partis de l'Opposition, sont sortis réjouit de cette rencontre.

Les membres de ce regroupement ont convenu de ne pas dévoiler à la presse la teneur des conversations.Luigi Einaudi a rencontré de manière informelle les différents protagonistes pour définir le cadre des discussions.