La communauté des ONG en deuil avec l'assassinat du jeune Amos Jeannot, un employé de l'Organisation Fonkozé qui travaillait notamment dans le secteur du micro crédit aux deshérités.

Le corps d'Amos Jeannot, 27 ans, a été retrouvé le jeudi 21 septembre à la morgue de l'hôpital général. Il a été victime de sévices corporels avant sa mort, selon les responsables de Fonkoze. Son corps a été retrouvé mutilé

Amos Jeannot avait été enlevé le 6 septembre dernier au local de Fonkozé à l'avenue Jean Paul II par des hommes armés qui portaient l'uniforme de la police. Mme Ann Hastings, directrice de Fonkozé a qualifié de crime politique, l'assassinat de M. Amos Jannot, et souhaite que la justice retrouve les auteurs de cet assassinat.

Mme Ann Hastings affirme que Fonkoze maintiendra ses activités sur le terrain et entend respecter la mémoir d'Amos Jeannot, qui militait en faveur des pauvres. Ses funérailles seront chantées ce 25 septembre à la Cathédrale de Port-au-Prince.