Le sommet de l’Alba, organisé samedi dernier dans la ville de Barquisimeto dans le nord du Venezuela, a permis de promouvoir la coopération entre les pays de l’amerique latine dans les domaines de l'énergie et du commerce.

Le sommet a rassemblé pendant deux jours le président vénézuélien Hugo Chavez, le président bolivien Evo Morales, le président nicaraguayen Daniel Ortega et le vice-président du Conseil des ministres de Cuba Carlos Lage. Etaient également invités au titre d’observateurs le Président d’Haiti, Rene Préval, et le ministre des affaires étrangères de l’Equateur Maria Fernanda Espinosa.

Les membres de l’Alternative Bolivienne pour les Amériques, créée en 2004 par le Cuba et Venezuela, mettent l’accent sur le développement, l’éducation, et les projets dans le domaine de la santé.

Le président René Préval avait annoncé samedi dernier la création d’un bureau chargé de gérer la coopération tripartite entre Cuba, Venezuela et Haïti dans les domaines technique et financier.

Le chef de l’état avait souligné que 54 millions de dollars sont disponibles pour moderniser les aéroports de Port-au-Prince et du Cap-Haïtien, rappelant que l’accord Petrocaribe générera 15 millions de dollars par an.

En ce qui a trait aux projets sociaux M. Préval soutient que 20 millions de dollars sont disponibles par an pour l’alphabétisation et 20 autres millions seront fournis en appui au programme des médecins cubains. " On entend créer 10 centres de diagnostique intégral et des centres ophtalmologiques dans les différentes régions du pays", a ajouté le chef d’état haïtien.