Le sénateur élu du Nord-Ouest aux élections contestées du 21 mai, Luc Fleurinord, revendique le poste de premier sénateur dans cette région du pays.

Dans une lettre ouverte adressée au président de la république le Dr. Fleurinord soutient que les résultats publiés par le BED prouvent qu'il est arrivé en tête contrairement au candidat de Fanmi Lavalas donne comme premier senateur par direction des opérations électorales du CEP.

Le sénateur élu demande au president, René Préval, d'appliquer l'article 136 de la Constitution pour que justice soit rendue à la population du Nord-Ouest.