Une cinquantaine de résidents de Cité l'Eternel à Martissant, au Sud de la capitale ont manifesté violemment, le jeudi 8 juin , dans les rues de Martissant en faveur de la libération de trois (3) résidents de leur quartier. Les manifestants ont érigés des barricades de pneus enflammés sur la route principale de Martissant et ont cassé les vitres de plusieurs voitures en lancant des jets de pierre créant ainsi une panique dans la zone.

Les protestataires qui se réclament de Fanmi Lavalas menacent de mettre la ville à feu si les autorités n'élargissent pas les trois hommes arrêtés qui disent-ils sont des délégués du parti de l'ancien président Aristide. Selon les manifestants , leurs collègues : Fanfan Augustin , Charles Jean Robert et Jean Examson ont été arrêtés par la police de Pétion-Ville, le mercredi 7 juin, et seraient accusés de travailler pour le compte de Robert Manuel , ancien Secrétaire d'Etat à la Sécurité Publique.

A la mi-journée, la situation était redevenu à la normale à Martissant suite à l'intervention de la police de Port-au-Prince.