Nouvelle manifestation, ce 7 juin, avec casse, des membres de Bureaux de Votes (BV) qui imposent leur loi pour réclamer la paie de la journée du 21 mai. Vis-à-vis de ces mouvements, le silence des autorités gouvernementales et du CEP.

Les membres de Bureaux de Votes (BV) continuent d'imposer leur loi au Centre-Ville. Ils ont une fois de plus manifesté avec violence et provoqué, cette fois, des casses au niveau de certaine institutions publiques importantes.

Ces membres de bureaux de vote réclament la paie de la journée du 21 mai au Conseil Electoral Provisoire (CEP) qui a renvoyé la balle au Gouvernement.