Campagne anti-VIH : le Ministre de la Santé, le Docteur Michaelle Amédée Gédéon et le Président d'ONUSIDA pour Haïti, Bernard Hadjadj ont lancé officiellement la "Caravane des Artistes et des Jeunes contre le Sida". Cette activité a reçu le support du volontariat pour le développement d'Haïti, la Secrétairerie d'Etat à la jeunesse et au sport, et des artistes comme Boulo Valcourt et Azor. La Caravane se rendra dans 18 villes du pays, première destination : Jacmel ce 13 mai, où Azor et Boulo Valcourt seront en spectacle.La Caravane des Artistes et des Jeunes contre le Sida qui fait suite à la campagne nationale "Ecouter Apprendre et Vivre", qui a pris fin en mars dernier, se propose de sensibiliser plus de 100.000 jeunes. Pour atteindre cet objectif, le Comité d'organisation de la Caravane a mis sur pied un programme très dynamique : projection de documentaires suivie de conférence-débats, marche des jeunes, concert avec des artistes de renom tels que Boulo Valcourt et Azor. Après le passage de la Caravane dans chaque ville, un réseau de jeunes sera mis en place en vue d'assurer un suivi de la campagne.Jacmel a été choisi comme point de départ de la Caravane en hommage au Docteur Ary Bordes assassiné récemment par des hommes armés. Une minute de silence a été observé à la mémoire de cet éminent médecin à l'ouverture de la conférence de presse à Culturenet ce 11 mai. D'entrée de jeu, le Président en exercice d'ONUSIDA pour Haïti a lancé un appel à l'endroit du secteur privé. L'appui de ce secteur viendrait renforcer la lutte contre cette pandémie qui tue en moyenne 110 personnes par jour en Haïti, affirme Bernard Hadjadj. Il s'agit, pour lui, d'un combat pour la vie. Sachez également que Haïti et la Guyanne Française ont les taux de séropositivité les plus élevés de la région. Entre 5 et 6 % de leurs populations sexuellement active sont infectées par le VIH. Et la situation tend à s'aggraver puisque ce fléau touche en particulier les jeunes généralement plus vulnérables face à cette pandémie.