Le Gouvernement déploie les grands moyens pour assurer la sécurité des prochaines élections législatives et locales du 21 mai. Le Conseil Supérieur de la Police Nationale présidé par le Premier Ministre annonce une grande mobilisation des forces de police durant la fin de la campagne électorale et le jour du scrutin. La permanence est décrétée pour le plein succès des prochaines joutes, soutiennent les autorités. Par ailleurs, la Police Nationale a fait le point sur l'état d'avancement de plusieurs enquêtes. Ces enquêtes concernent notamment des assassinats perpétrés à la capitale au cours des derniers mois. Certaines ont finalement abouti.La Justice haïtienne est également à pied d'oeuvre pour mettre la main aux collets des responsables d'actes de violence enregistrés dans le processus électoral, selon le Premier Ministre et le Ministre de la Justice. Les dossiers prioritaires : l'assassinat de Louis Eugène Athis et de sa femme à Petit-Goâve, et l'incendie du local de l'Espace de Concertation à Port-au-Prince. Jacques Edouard Alexis et Camille Leblanc indiquent que l'enquête sur ces actes de violence continue. Des individus ont même été appréhendés dans ce contexte mais les autorités n'étaient pas en mesure d'en communiquer le nombre.