Les partis politiques de l'opposition restent inquiets après la publication de l'arrêté présidentiel convoquant le peuple en ses commices : ils souhaitent l'établissement d'un climat de sécurité dans le cadre du scrutin.

Le Parti Louvri Baryè invite les différents acteurs impliqués dans le processus électoral à travailler en vue de la réussite des prochaines élections .

Lors d'un point de presse ce mardi 18 avril, le PLB a condamné les récents actes de violences enregistrés dans le pays.

Ces actes, selon le numéro deux du PLB ne sont pas de nature à créer un climat de confiance au sein de la population.

L'ingénieur Willy Louis désapprouve toutefois le non respect de la date du 12 juin prévue pour la rentrée parlementaire.