Sénateurs et députés sont à couteaux tirés en ce qui a trait à l'interpellation du Premier Ministre haitien, Jean Henry Céant. Les deux chambres sont convoquées en séance plénière ce lundi 18 mars 2019.

Chaque chambre veut réaliser la séance d'interpellation puisque celle ci est projibitive pour l'autre.

Le Premier Ministre Céant était rentré précipitamment au pays, écourtant une visite officielle au Maroc, afin de rendre compte aux parlementaires. Il devrait se rendre au Sénat, indiquent certains conseillers arguant que la correspondance du président du Sénat avait été antérieure à celle de son collègue de la chambre des députés.

La guerre de l'interpellation entre les deux branches du Parlement haitien témoigne du malaise profond entre le président Jovenel Moïse et le Premier Ministre Jean Henry Céant. Le chef de l'état bénéficie de l'appui de la majorité des députés tandis que le Premier semble peut compter sur le consensus entre les minorités au grand corps.

LLM / radio Métropole Haïti