L'administration de Jovenel Moïse annonce le début des projets d'assistance sociale aux résidents du quartier de Village de Dieu. La Présidence informe que le Fonds d'Assistance Économique Économique et Social (FAES) a commencé à distribuer des plats chauds dans le bidonville autrefois contrôlé par le gang d'Arnel Joseph.

3 000 plats chauds ont été distribués 48 heures après l'intervention de plusieurs unités de la police nationale supportée par la Mission des Nations Unies d'Appui à la Justice Haitienne (Minujusth).

L'intervention s'était déroulée sans heurts et les bandits avaient abandonné leurs repaires.

La démarche du gouvernement vise à répondre aux besoins alimentaires des couches défavorisées de la population.

La Présidence informe que cette distribution s'inscrit dans le cadre de la stratégie pour que les programmes sociaux parviennent aux couches vulnérables. La distribution des plats chauds se poursuivra au cours des prochaines semaines.

D'autres projets de développement seront lancés dans les prochaines semaines.

Le lancement des activités des organismes d'assistance sociale avait été identifié par des acteurs économiques et sociaux comme indispensable en vue de maintenir un climat de paix dans ce vaste bidonville.

L'ex directeur de la Police, Mario Andrésol, avait insisté sur la présence des forces de l'ordre et des organismes étatiques qui sont les garants de la confiance des citoyens.

LLM / radio Métropole Haïti