Les garde-côtes haïtiens accompagnés d'agents de la Protection Civile ont secouru 200 ressortissants haïtiens au large de la commune de Caracol (Nord-est) plus particulièrement dans la zone de Fausse-Passe, informe le Groupe d'Appui aux Réfugiés et Rapatriés (GARR).

Les voyageurs clandestins étaient à bord d'une embarcation en provenance de la plaine du Nord qui a fait naufrage, le 6 janvier 2018, après avoir percuté des récifs coralliens de la zone. Ces voyageurs rescapés s'étaient embarqués à Balan, une localité de la Plaine du Nord pour se diriger vers Providenciales, une île de l'archipel des Îles Turques-et-Caïques.

M. Tony Denis, Coordonnateur de la Protection civile du département du Nord-est, indique que les personnes rescapées ont bénéficié de l'assistance humanitaire de la part des autorités haïtiennes et ont déjà regagné leur domicile.

Le 28 décembre 2017, 54 migrants haïtiens à bord d'une embarcation de fortune avaient été arrêtés par la police de l'île Providenciales.

Les dirigeants du GARR appellent les autorités haïtiennes à tout en œuvre pour améliorer les conditions de vie de la population haïtienne notamment ceux qui vivent dans les communes qui sont des potentielles zones de partance.

LLM / radio Métropole Haïti