La Direction de la Protection Civile (DPC) a publié un nouveau rapport sur les dégâts enregistrés dans les diverses régions suite au passage de l'ouragan Irma.

L'évaluation préliminaire des zones affectées a été réalisée par le Système National de Gestion des Risque (SNGRD) avec la participation des partenaires humanitaires internationaux.

75 abris étaient ouverts dans l'ensemble des départements à l'exception de l'Ouest et du Sud-Est. Ces structures avaient permis à la Protection civile et ses partenaires d'accueillir plus de 12,400 personnes.

Selon les autorités des stocks de nourriture pour un total de 80,000 personnes respectivement dans le Nord et l'Artibonite sont entreposés au niveau des dépôts périphériques du Programme Alimentaire Mondial (PAM) pour répondre aux besoins des populations.

Une personne a été tuée et 17 autres blessées durant le passage d'IRMA. Le nombre de communautés inondées partiellement par les eaux de ruissellement et les crues des principales rivières, a encore augmenté dans la journée du vendredi 8 septembre. 22 communes des départements de l'Artibonite, du Centre, du Nord, Nord-Est, du Nord-Ouest et de l'Ouest sont concernées.

4 903 Maisons ont été inondées sur l'ensemble du territoire et 2 646 autres endommagées. De plus 466 maisons ont été détruites sur l'ensemble du territoire et plus de 8 000 familles sinistrées.

La DPC indique que dans le Nord-Est 450 hectares des périmètres agricoles de Jassa ont été inondées par la rivière portant le même nom. Des pertes considérables enregistrées dans les plantations de riz, de gombo, patates douces, bananes, piment, pois souche.

LLM / radio Métropole Haïti