Les autorités haïtiennes et les secteurs de la société civile se préparent à commémorer le 7 eme anniversaire de la catastrophe du 12 janvier 2010. Le violent séisme avait fait plus de 300 000 morts essentiellement dans région métropolitaine de Port-au-Prince.

Les principaux édifices publics dont le Palais National, le Palais Législatif et plusieurs ministères ont été détruits.

Pour marquer ce triste évènement les églises de différentes dénominations ont annoncé des cérémonies religieuses pour remercier Dieu pour la vie et saluer la mémoire des disparus.

Toutefois la Présidence a indiqué qu'il ne s'agit pas d'un jour chômé.

Le président provisoire Jocelerme Privert informe que le 12 janvier sera journée nationale de réflexion et de sensibilisation sur les risques et vulnérabilités d'Haïti face aux catastrophes naturelles ! Cette année, la commémoration du 12 janvier ne servira pas seulement à honorer la mémoire des victimes du séisme de 2010 ! Elle va marquer, à travers divers évènements, célébrations œcuméniques et culturelles, une prise de conscience ainsi que la prise en charge de notre responsabilité de dirigeants par rapport aux menaces cycliques que font peser sur nous les catastrophes naturelles, a dit le chef de l'état dans son discours sur l'état de la nation par devant les législateurs.

M. Privert justifie sa démarche par la nécessité de réaliser plus d'action dans le sens de la sensibilisation et de la prévention.

LLM / radio Métropole Haïti