L'Ambassadeur de France en Haïti, a déploré le blocage du processus électoral en cours et les conséquences de cette situation sur le plan économique.

L'Ambassadeur Yves Gaudeul rappelle que des fonds de l'ordre de plusieurs centaines de millions de dollars sont en souffrance depuis 3 ans, au niveau des bailleurs de fonds. Ces fonds, précise l'Ambassadeur Gaudeul, devraient servir au développement du pays et aider à soulager la population qui fait face à d'énormes difficultés.

Cette situation crée aussi un nombre important de retards dans la reconstruction et la mise en place des infrastructures qui sont essentielles pour le développement du pays.

En ce qui concerne les relations franco-haïtiennes, l'Ambassadeur Gaudeul indique que la coopération dans bien des domaines souffrent de ce blocage. Interrogé sur l'image que projette Haïti en France en raison de ce blocage, l'Ambassadeur Gaudeul parle de déception, du fait que le pays n'arrive pas à sortir de cette crise, et que la France voudrait renforcer davantage les relations avec Haïti. Il dit espérer que le pays va pouvoir sortir de cette situation en vue de son développement.

Par ailleurs, les membres de la communauté internationale restent préoccupés par le blocage du processus élecgtoral et les violences qui ont affecté la capitale cette semaine.

Les diplomates membres du groupe des "Amis d'Haïti" se sont rencontré ce vendredi chez l'Ambassadeur d'Espagne.

Lors de cette réunion hebdomadaire, les diplomates ont fait un tour d'horizon de la situation actuelle.

Ils ont aussi réitéré leur plein soutien à l'organisation des élections dans le pays et souhaité que le nouveau parlement entre en fonction le 12 juin.