Alors que les élections du 24 janvier ont été reportées, l'Opposition réclame aujourd'hui le départ de Michel Martelly et la mise en place d'un gouvernement de transition.

Entretemps, la mobilisation anti-gouvernementale se poursuit à travers les rues de la capitale .

Apres avoir saccagé la commune de Pétion Ville, vendredi dernier, les manifestants casseurs étaient à nouveau a l'œuvre au centre ville de Port-au-Prince hier, dimanche.

Ils ont cassé les pare-brises de plusieurs véhicules dont.

Parallèlement des partisans du PHTK ont gagné les rues dans plusieurs villes de province, ils réclament l'organisation du second tour des élections.

EJ/Radio Métropole Haïti