Le Centre-Ville de Port-au-Prince qui vient de connaître trois jours de désordres (barricades enflammées, casses de véhicules, incendies de dépôts) , reprend peu à peu son aspect habituel mais l'heure est surtout au bilan.

Des petits détaillants qui ont enregistrés des pertes imortantes réclament l'aide des autorités. Port-au-Prince a connu trois journées de violences et de tension entre le 27 et le 29 mars.

Un bilan partiel fait état de 4 morts et d'une dizaine de blessés. Parmi les victimes, un ancien membre des Forces Armées d'Haïti, Jean Samedi, tué par balle dans le quartier de La Saline. Par ailleurs, de nombreux entrepôts de marchandises ont été incendiés et la police a procédé à une dizaine d'arrestations.

Le calme est revenu à Port-au-Prince, et c'est timidement que les habitants de la ville ont repris, ce 30 mars leurs actvités.