Le Premier ministre haïtien, Laurent Lamothe, a eu hier mardi 14 janvier une séance de travail avec l'Envoyée spéciale du Fonds des Nations Unies pour l'éducation la Science et la Culture (UNESCO) pour Haïti et Ancienne Gouverneure Générale du Canada, Michaëlle Jean, autour des programmes visant à moderniser le système éducatif haïtien.

M. Lamothe et Mme Jean ont eu des échanges sur le Programme de Scolarisation Universel Gratuit et Obligatoire (PSUGO) qui constitue un élément clé de la lutte contre la pauvreté extrême et du besoin de garantir l'égalité de chances à tous les enfants. Ils ont convenu de la nécessité d'insérer des exigences de la qualité lors de la mise en œuvre de la deuxième phase du programme.

Outre la qualité de l'éducation d'autres points dont les conditions de sécurité dans les établissements se trouvant surtout dans les poches de vulnérabilité et la mise à niveau des professeurs ont été abordés au cours de cette rencontre.

En la circonstance le Premier ministre a annoncé le lancement d'une campagne en ligne de recyclage et de formation des professeurs des premiers cycles. Des dispositions avaient été adoptées récemment pour la création d'une application disponible en ligne permettant de localiser les écoles bénéficiaires et de vérifier l'efficacité du programme.

Pour sa part Mme Jean a annoncé la tenue en avril 2014 d'une assise sur l'éducation. A la fin de la rencontre l'envoyée spéciale de l'UNESCO a fait état de progrès dans plusieurs domaines clés dont l'économie et l'agriculture, l'état de droit et l'image du pays à l'étranger.

LLM / radio Métropole Haïti