Le porte-parole de la Fanmi Lavalas Yvon Neptune a réaffirmé que les élections organisées par le Conseil Electoral Provisoire (CEP) étaient libres et démocratiques. « Le peuple haitien a fait son choix librement le 21 mai et le 26 novembre d'où la nécessité pour l'Opposition de respecter les règles du jeu » a notamment déclaré M Neptune.

Le temps de la dictature et des coups d'état est révolu. Le peuple haitien a voté librement les candidats lavalas lors des précédentes élections dans le pays soutient le président du Sénat contesté . « Pour ces diverses raisons, nous les dirigeants Lavalas, nous comptons travailler ensemble avec ce peuple pour changer ce pays « M Neptune a rejeté les accusations selon lesquelles le régime Lavalas s'apprête à installer dans le pays une dictature féroce avec le retour au pouvoir de Jean Bertrand Aristide.