« Nous respectons la démarche de la Convergence Démocratique qui dit préparer l'installation d'un gouvernement de transition » a déclaré Tuneb Delpé, secrétaire général du PNDPH . Toutefois, il estime que l'initiative de la Convergence ne pourra pas résoudre la grave crise politique que traverse le pays . Avec l'installation d'un gouvernement provisoire qui aurait pour mission principale l'organisation d'élections générales, nous allons rééditer les séries de juin et décembre 1995, les opérations du 21 mai et du 26 novembre 2000, a expliqué Tuneb Delpé.

Le secrétaire général du PNDPH dit ne pas reconnaitre l'élection de Jean Bertrand Aristide, le leader de la Fanmi Lavalas. Tuneb Delpé insite sur la tenue d'une conférence nationale avec la participation de tous les secteurs politiques y compris la Fanmi Lavalas.

La Convergence Démocratique qui regroupe les principaux partis de l'Opposition prépare l'installation d'un gouvernement provisoire au Palais National le 7 février prochain . Ce gouvernement aura pour mission principale d'organiser de nouvelles élections dans le pays.

Des élus lavalas qualifient d'acte desespéré et de folie l'annonce de la formation d'un gouvernement de transition par les partis de l'Opposition. Le président de la Commission des Affaires Etrangères de la Chambre Basse, Wilner Contant, a appelé la Convergence Démocratique à respecter le verdict des urnes.