Lors de son intervention à la chambre des députés le mercredi 13 décembre le ministre des Finances Fred Joseph a sollicité le bénéfice de l'urgence de la part des parlementaires lavalas « ce projet de loi s'inscrit dans le cadre de la continuité des actions en cours et devra permettre au gouvernement de disposer de sa politique économique « a lancé M. Fred Joseph. Le responsable haitien fait remarquer que des circonstances ont empêché le gouvernement de bénéficier des supports externes. Mais en dépit de ces inconvenients l'administration Préval ne s'est pas détourne des objectifs fondamentaux définis depuis le programme économique de l'exercice 1996/1997.

Les efforts déployés ont permis de dégager des ressources nécessaires au maintien d'un niveau d'investissement minimal a encore souligné le ministre des Finances ;« si la croissance économique n'a pas atteint les niveaux permettant un recul significatif de la pauvreté, les résultats généraux en terme de stabilisation et d'accumulation de capital fixe méritent d'être encouragés » a estimé Fred Joseph. Le nouveau budget sorti après trois années consécutives de reconduction doit être ratifié par le parlement.